Mon alarme DIY – les capteurs de mouvement filaires

Présentation

J’ai acheté sur ebay quelques capteurs de mouvements de marque Orion, modèle EL-55. Ces capteurs ont une protection anti-ouverture et un détecteur de mouvement accompagné d’une lentille de fresnel, ce qui reste classique. Ils sont également équipés d’une diode qui est allumée lorsqu’un mouvement est détecté. L’allumage ou non de la diode est configurable via un cavalier.

Ces capteurs de mouvement sont logiquement à fixer à plat contre un mur là où la gaine dédiée au capteur arrive.

J’ai payé ces capteurs 10$ pièce, ce qui est plus que correct comme prix.

Leur design est sobre et presque élégant (après, les goûts et les couleurs…).

Ouverture

L’ouverture du module se fait en dévissant la vis située en dessous.

Une fois la vis enlevée, voici ce à quoi on a accès :

Tout en haut en bleu, il y a le bornier. Nous y reviendrons plus tard.

Tout de suite en dessous, à gauche nous trouvons l’interrupteur à lamelle qui fait office de sécurité anti-ouverture/arrachement. En effet, lorsque le boîtier est fermé, la lamelle est poussée et le contact est fermé. Lorsque le boîtier s’ouvre, le contact s’ouvre.

Le gros bloc blanc est la capteur de mouvements.

A gauche, sous le capteur de mouvement, on trouve un élément en plastique qui permet dé débloquer le circuit imprimé, ceci afin de pouvoir le retirer ou le régler en hauteur (notez à gauche le pico blanc avec les sérigraphies 0, -5, -10) : nous y reviendrons.

Tout en bas, nous trouvons une led qui (en fonction de la configuration) s’allume lorsqu’un mouvement est détecté.

Et pour finir, à droite de la led il y a 2 cavaliers que je décrirais plus tard.

Branchement

Pour brancher ces détecteurs, j’ai choisi d’utiliser du câble réseau RJ45 de catégorie 5 (ce que j’ai en stock). Sur les 8 fils à ma disposition, le capteur en utilisera 6. Il est donc envisageable d’utiliser les 2 fils restants pour un autre usage (par exemple l’ajout d’une sonde de température).

De gauche à droite sur le bornier, nous avons :

  • Bornes 1 et 2 : contact d’autoprotection. Il s’agit ici d’un contact sec. Si il est fermé, le module est fermé. Dans le cas contraire, le module est ouvert.
  • Borne 3 : alimentation. De 9 à 16Vdc. La consommation est de l’ordre de 17mA en alarme.
  • Borne 4 : la masse
  • Bornes 5 et 6 : contact d’alarme. Il s’agit ici d’un contact sec. Si il est fermé, aucun mouvement n’est détecté. Dans le cas contraire, un mouvement est détecté.

Notez qu’en cas de coupure du câble réseau, les contacts d’alarme et d’autoprotection deviennent ouverts. Le coeur de l’alarme prendra donc cet évènement pour une intrusion et un arrachage, ce qui est le comportement idéal!

Configuration

Configuration de la led

Il est possible de désactiver l’allumage de la led à chaque fois qu’un mouvement est détecté (ça peut devenir pénible au quotidien). Pour désactiver la led, il suffit d’enlever le cavalier nommé « LED ».

Réglage du compteur d’impulsions

Le cavalier du compteur d’impulsions indique le nombre d’impulsions qui devront être détectées avant l’envoi d’un signal d’alarme. Il s’agit donc ici d’affiner la sensibilité du capteur aux conditions d’utilisation.

  • Cavalier retiré : 1 impulsion.
  • Cavalier en 2&3 : 2 impulsions.
  • Cavalier en 1&2 : 3 impulsions.

Ajustement vertical

Il est possible d’ajuster la portée du capteur en le déplaçant verticalement. Si le pico de gauche est sur 0, la portée est maximale (14 mètres). Pour baisser la portée, il faut monter le circuit pour envoyer le pico vers -10.

Conclusion

J’avoue avoir eu quelques doutes à la commande : je ne savais pas trop à quoi m’attendre au niveau des fonctionnalités du produit (les descriptions des produits sur ebay pouvant être soit peu complètes, soit erronées parfois). Au final, pour 10$ par capteur de mouvement, j’ai un produit relativement joli (en tout cas il plaît à ma femme) et qui correspond totalement à mes attentes (circuits normalement fermés, détection d’ouverture).

Le seul petit bémol (mais je le savais) c’est que pour mettre ces capteurs à 45° dans un angle de pièce il me faudra leur faire un petit adaptateur, ce qui facilité l’accès au câble pour les intrus (mais comme nous l’avons vu précédemment, ça n’est finalement pas un souci).

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

6 Commentaires »

 
  • belu dit :

    Super et vraiment pas cher je viens de trouver les meme sur Ebay 7,52€ pièce. Un grand merci pour l’info. Je vais pouvoir jouer à mon tour :)

  • Fritz dit :

    Il n’y a pas de quoi ;)

  • Miguipda dit :

    Bonjour,

    je suis ravi de vous découvrir et suis désireux de réaliser une alarme perso sur base de ce que vous nous offrirez sur votre blog.

    Je lis les articles sur un forum de domotique, mais ils « carburent » tous aux ondes wifi et autres. Ce qui fait que je ne trouvais pas mon bonheur pour une alarme filaire. Je suis donc réellement ravi d’avoir trouvé votre blog.

    Puissiez-vous nous partager sans relâche ce bel outil qu’est arduino, puisque, n’étant pas électronicien, je ne peux que me contenter de ce que vous nous offrirez.

    Encore un grand merci et au plaisir de lire vos articles.

    Miguipda ;-)

  • Fritz dit :

    Mais de rien :)
    Je compte partager également le reste même si il se peut que je passe certains détails sous silence (sans arrière pensée).
    Toujours est-il qu’à la fin, je fournirais les sources du projet, donc même les passages sous silences pourront s’éclairer.

  • fraborak dit :

    Salut,

    Merci de tout ca, je vais me lancer.

    Ne peut ob brancher en serie le contact nc d arrachement et de detection.
    Si un de deux s ouvre, le cir uit est ouvert et l alarme se declanche.
    on economise deux fils.

    A+

  • Fritz dit :

    Je ne vois pas de souci à faire cette manipulation : tu as donc 2 fils qui vont vers l’arduino. Un arrive en borne 1, l’autre en borne 6. Tu ajoutes un 3ème fil entre la borne 2 et la borne 5 pour mettre les 2 en série.
    Pour ma part, je préfère garde la double info : d’un côté les mouvements, de l’autre l’alerte « truc louche ». En effet, autant un mouvement peut être un faux positif, autant l’autre implique soit un dysfonctionnement, soit une tentative d’arrachement.

 

Laisser un commentaire

XHTML : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>