Insertion de tag RFID dans un téléphone

Les tags

Aujourd’hui j’ai reçu un lot de tags RFIDs « bruts » 13MHz (je remercie au passage le généreux donateur).

Ces tags font 27mm de diamètre environ et moins d’un millimètre d’épaisseur. Comme vous le voyez ci-dessous, il s’agit d’une puce reliée à une antenne enroulée. Ils sont assez souple dans le sens où on peut les tordre légèrement. A priori ils sont même étanches!

Pour quels usages ?

Ces puces peuvent être utilisés avec le Mir:ror, mon alarme en cours de développement ou tout autre lecteur RFID.

La première idée qui m’est venue c’est de tenter de transformer mon téléphone en badge RFID : il m’a suffit de découper le surplus de plastique autour de l’antenne (au risque de perdre l’étanchéité) et de l’insérer entre la coque et e téléphone :

Une fois fermé, on n’y voit que du feu.

Et voici un test avec mon alarme (notez que le code est « mauvais » car je n’ai pas enregistré le code du tag comme un code valide) :

Notez qu’il ne faut pas coller le tag à la batterie, sinon ça ne marchera pas (elle fait office d’écran magnétique).

D’autres usages peuvent être envisagés pour l’alarme : coller les tags dans les doublures des sarcs, dans la doublure d’un bout de manche de manteau, etc…

Et avec des périphériques comme le Mir:ror, vous pouvez donner un sens à tous vos objets ;)

 

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

6 Commentaires »

 
  • Raphaël dit :

    27 mm ?

  • Fritz dit :

    Je corrige :)
    C’est bien 27mm

  • fraborak dit :

    j’imagine , tu les place sur des objets et en les placant devant tu as un descriptif de l’objet
    ou le manuel de l’appareil …

    pas mal en effet

  • Fritz dit :

    Comme le dit le lien : Voilà un montage fort intéressant qui prouve la vulnérabilité de ce type de sécurité, et qui nous montre comment réaliser simplement une carte d’identification universelle RFID en connaissant son code unique, soit parce qu’il est inscrit dessus soit en analysant à l’aide d’un oscilloscope la trame transmise.

    Dans tous les cas, il faut déjà connaître le code du tag RFID ou l’analyser. ca limite déjà les risques. Ensuite, si tu pensais à un test en force brute, je pense ajouter une sécurité : au bout de N tentatives, activation de l’alarme.

    Dans tous les cas, c’est comme pour une clé, il ne faut pas laisser traîner sinon ou peut le lire ou prendre un moule (cas de la clé).

    Et en cas de doute, j’aurais le mode panique pour pouvoir désactiver à distance tous les tags

  • Enikka dit :

    Bonjour, je suis tombé sur ton blog par hasard, mais c’est très intéressant, je débute plus ou moins sur Arduino avec pour objectif de faire de la domotique justement donc je pense qu’on sera amené à échanger!
    Petit question comme ca, j’ai fouillé un peu le net pour trouver le « mir:ror » mais sans succès, ca a disparu?

 

Laisser un commentaire

XHTML : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>